Changement de programme: je vous avais dit que cette semaine je vous montrerais des photos de sourires de Boubou, mais j'ai eu un petit soucis de timing photos et du coup aujourd'hui c'est du "pour moi". De la couture, ca faisait longtemps.

Je suis restée dans un trip "veste" (on ne change pas une équipe qui gagne), la 3ème en fait, si on ne compte pas celle cousue pour Super Maman.

Alors cette veste, Burda (parce qu'il faut pouvoir fait feu de tout bois... Oui c'est la journée des proverbes aujourd'hui!!) ne m'avait pas vraiment tilté tout de suite au moment de la sortie du magazine. C'est lorsque le sew along sur Thread and Needles (aussi ici pour plus de détails) a été lancé que j'ai commencé à me poser des questions sur le matériau que j'utiliserais si, d'aventures, il me prenait l'envie de la coudre.

Et puis je suis tombée par hasard sur une veste G-Star superbe, en jeans, et j'ai su ce qu'il me restait à faire.

(Malheureusement je ne trouve pas d'image de la veste en question, mais dans mon souvenir c'est à ca qu'elle ressemblait!!)

 

DSC01542

 

DSC01548

 

DSC01546

 

DSC01519

Veste 121 du Burda de juin 2012, en denim de chez Modesa, les boutons aussi, doublure à pois de chez Cotton et color

DSC01523

 

Rhaaaa, cette veste!! Je l'aime!

Au niveau de la coupe elle est parfaite. Je ne regrette pas mon choix de tissu: le denim, c'est du bonheur en barre, à coudre! Ca ne bouge pas. Et une fois cousu, ca a une super tenue. En fait, quand j'ai vu qu'ils conseillaient du lin dans le catalogue, j'ai eu peur de son potentiel mollasse-qui-ne-tient-pas et qui marque un peu trop facilement les plis (bon, elle a été pensée pour être portée en été, et j'en ai fait une veste mi-saison avec mon gros denim). Voilà pourquoi j'ai eu le déclic en voyant la G-star. 

Ma machine n'a pas ronchonné d'un pet quand il a fallu passer quelques épaisseurs (bon il n'y avait pas 15 couches non plus, hein!). Par contre, à cause de l'épaisseur du tissu justement, je ne me suis pas risquée à faire les boutonnières passepoilées, me contentant, (enfin!!) de comprendre le fonctionnement de l'option "boutonnière automatique" (c'est magique!!) sur ma màc.

J'ai recoupé la doublure devant différement: je ne voulais pas forcément que les pois se voient sur le revers quand la veste est fermée. Mais il semblerait que j'aie été un peu légère dans ma coupe, puisque le doublure se voit un peu au niveau du col. Rien de grave, mais si je la refais, je modifierais la pièce pour que la doublure ne se voit pas.

Voilà! Plus qu'à attendre le printemps prochain pour pouvoir la porter... Humhum!

 

Des bises!

 

Vanel